17 juillet 2013

LSD - Le nouveau crayon teal lumineux d'Urban Decay.

Je suis une droguée. Une vraie. Une droguée au make-up.

Les couleurs et textures me fascinent, je m'extasie devant tout ce qui brille (paillettes, métallisés, shade shifters...) et j'admire le travail des make up artists qui savent sublimer un visage comme jamais.

Le maquillage est comme le nail art une façon d'exprimer mes humeurs, mes envies du moment, et un accessoire de mode à part entière. Même si je ne me dessine pas de petites glaces sur les yeux, et que mon obsession des smoky eyes est si dévorante que je pourrais ne porter que ça jusqu'à la fin de mes jours, j'adore tester de nouveaux produits malgré le fait que j'ai déjà de quoi me maquiller pour au moins 10 ans ! C'est un moment "à moi", où je peux choisir de me transformer (un peu), réfléchir à la journée à venir (beaucoup)... Je joue avec mes crayons et pinceaux, comme quand j'avais 4 ans, des Crayola et des tableaux à peindre Numéro d'Art. hinhinhin c'était trop bien les Numéro d'Art !

Chacune de mes expéditions chez Sephora me transforme en swatch ambulant : il m'arrive très régulièrement de ne plus avoir de peau "libre" sur mes mains et de devoir les démaquiller pour mieux repartir dans ma frénésie "j'essaie-toutes-les-nouveautés".

Parfois, j'y rentre avec un objectif, style "j'achète CE produit bien précis dont j'ai RÉELLEMENT BESOIN, et rien d'autre".

La semaine dernière, j'ai eu un de ces jours-là. Me voici donc entrant tête baissée dans l'antre de la tentation, et filant directement vers le stand Urban Decay, afin d'acheter mon indispensable crayon noir (dans ces cas-là, c'est pratique de connaître la géographie interne des Sephora que je fréquente).

Et là, ce fut le drame. La nouvelle gamme de crayons 24/7 Eye Pencil était là, devant moi, frétillante de mille (au moins) couleurs et paillettes. Le temps qu'un vendeur Sephora soit disponible pour me servir, le mal était fait : j'avais attrapé LSD et l'avais swatché.

Vous croyez au love at first sight ?

Moi oui.





Hop de la verdure, parce que ça fait déco.
Je crois que ces photos parlent d'elles-mêmes. LSD est juste LE crayon teal parfait. Ses micro paillettes lumineuses comme jamais sont renfermés dans une base bleu foncé.
Ladite base est bien grasse, l'application est donc super facile et il n'est pas nécessaire de poser au préalable une base foncée pour que le teal des paillettes soit lumineux.
Pas besoin d'être une make up artist professionnelle pour obtenir un joli maquillage avec LSD : ce crayon est tellement beau qu'il se suffit très bien à lui-même.
Urban Decay et moi, une vraie histoire d'amour... (Il y en a qui ont fait l'école buissonnière le jour de la photo !)
Pour mon maquillage d'aujourd'hui j'ai associé LSD à ma palette Naked 2 pour créer un look gold & teal, qui est très à la mode en ce moment ! Je vous montre !


Après avoir posé mon Eyeshadow Primer Potion (une base qui permet de faire tenir les fards à paupières pendant des heures et des heures, pour celles qui auraient raté un épisode !), j'ai appliqué le fard cuivré Snakebite dans le creux de ma paupière, puis le fard doré Half Baked sur toute ma paupière mobile.
Un bon gros trait de LSD en ras de cils inférieur, un trait de crayon noir dans la muqueuse et en ras de cils supérieurs, une pointe de la touche lumière Bootycall sous le sourcil, un coup de mascara et on est OK !
Je suis vraiment très contente du résultat , ça change complètement de mes smoky eye (d'amouuuur) et c'est plutôt pas mal quand on a pas envie de passer 30 minutes à se maquiller le matin, n'est ce pas ? ;)

Pour shopper les produits que j'ai utilisés, ça se passe juste ci-dessous !
Plein de bisous mes jolies, et n'oubliez pas d'aller voir mon petit mot doux en franglais ici...  





Suivez toutes les aventures nail art de Souchka !

4 commentaires:

La boîte à petits mots doux ♡